GVHS Logo

In 2016, a number of local non-profit community groups from the Gatineau Hills came together to present River Pride, a series of major arts and recreational events in La Pêche, Cantley and Chelsea. The objective was to put the spotlight on our love affair with the Gatineau River, its historical significance and continued relevance to our daily lives.

These “lost villages” panels highlight life along the river in the first part of the last century in three specific communities — Chelsea Island, once accessible at the end of Mill Road, and the once-thriving waterfront villages of Kirk’s Ferry and Cascades. In 1926-1927, the massive hydro-electric project of the Gatineau Power Company dramatically raised the water level of the Gatineau River and changed the waterfront landscape and river forever. A dam and power plant now squat on Chelsea Island and the core of the villages of Kirk’s Ferry and Cascades were essentially submerged, giving rise to the expression “lost villages”.

This exhibit of three panels was created for River Pride. The panels were sponsored by the Gatineau Valley Historical Society and created by its long-time president, Marc Cockburn.

Les “villages perdus” de Chelsea

En 2016, certains organismes communautaires à but non lucratif qui œuvrent dans les collines de la Gatineau se sont concertés pour présenter River Pride. Il s’est agit d’une série d’évènements artistiques et récréatifs majeurs à La Pêche, Cantley et Chelsea. Le but de ces organismes était de mettre en valeur notre attachement à la rivière Gatineau, sa signification historique et son actualité dans notre vie quotidienne.

Ces panneaux de “villages perdus” illustrent la vie des villageois habitant le long de la rivière au siècle dernier dans trois communautés particulières – Chelsea Island, autrefois accessible par le chemin Mill, et les parties riveraines des villages de Kirk’s Ferry et Cascades. En 1926-1927, le projet géant hydro-électrique de la Gatineau Power Company occasionna le haussement du niveau d’eau de la rivière Gatineau d’une façon dramatique et changea la rivière et l’aspect du paysage riverain à tout jamais. Un barrage et une usine sont aujourd’hui assis sur Chelsea Island et le cœur des villages de Kirk’s Ferry et Cascades ont été submergés, de là l’expression “villages perdus”.

Les trois panneaux de cette exposition ont été créés pour River Pride. Ils ont été commandités par La Société historique de la Vallée de la Gatineau et conçus par son président de longue date, Marc Cockburn.